Nouveaux arrivants et témoignages


























En 2015, le canton de Lingwick accueillait
Le conseil municipal accueille les nouveaux résidants 2015. Une rencontre agréable avec des gens qui ont choisi de venir vivre chez nous.

Jean-François Levasseur et Mme Caroline Larose ont acheté, dans le chemin North Hill, la maison de Marie-Claude Vézina. Ils habitaient à Bury Ils ont choisi Lingwick parce que, disent-ils, « les trois quarts de nos amis y habitent. »

Mme Monique Gosselin quitte la ville de Sherbrooke pour s’installer dans le rang des Pointes, dans une bâtisse qui était auparavant un chalet. Elle est native de Lac-Mégantic et ses enfants vivent à Sherbrooke. Pour elle, Lingwick est « un entre- deux parfait .» Elle connaissait déjà Caroline Poirier et Sébastien Alix. Elle souhaitait un retour à l’essentiel la nature, la tranquillité, des endroits pour méditer. Elle trouve tout ça à Lingwick. Elle s’est sentie accueillie par la population, ce qui fait qu’elle ne se sent pas à part. Elle trouve beau tout ce qui se fait à Lingwick, pour tous les âges et elle y est heureuse.

Mme Monique Théoret et M. Marc Ouellet viennent de plus loin. Ils nous arrivent d’Oka, au nord-ouest de Montréal. Après avoir sillonné la région pendant un an à la recherche d’une résidence, Mme Théoret est tombée en amour avec la maison de Cathy Augros et Guy Brunet (farnilièrement appelée, à Lingwick, la maison Gagnon). La maladie oblige M. Ouellet à rester davantage à la maison, mais Mme Théoret a déjà établi des liens avec des habitants de Lingwick.

Mme Nelly Marais et M. Yves Marceau arrivent de Saint-Hubert. Ils sont ici parce que le chemin de la Montagne-Rouge les a intéressés, ils ne souhaitaient pas habiter le long d’un grand axe comme les routes 108 ou 112. Alors, ils ont acheté la maison qu’habitaient Jacques Grenier et Sylvie Magnan. Le pont couvert, qu’ils connaissaient déjà, leur plaît beaucoup. Ça fait 40 ans que M. Marceau connaît la région et il a vécu cinq ans à Sherbrooke pour les études. De plus, ils ont des amis depuis longtemps dans la région.

Mme Trudy Groves et M. René Pomerleau viennent d’East Angus. Ils ont acheté la maison qui fut celle de Marie-Jeanne et René Lapointe. Nouveau retraité, M. Pomerleau cherchait une résidence en campagne. Il connaît bien la région, puisqu’il est natif de Bishopton. L’endroit où est située la maison lui a plu et, dit-il, tombait pile dans ses attentes.
De gauche à droite : Marcel Langlois, maire. Jean-François Levasseur et Caroline Larose,
Monique Gosselin, Monique Théoret (Marc Ouellet ne pouvait être présent),
Nelly Marais et Yves Marceau, puis Trudy Groves et René Pomerleau.
(Photo Manon Rousso)
Menu - Nouveaux Arrivants par année
Menu - Nouveaux Arrivants par année
Sondage
Accueil
Nous joindre
Galerie